Des frais de notaire réduits

Les frais de notaire pour un achat dans le neuf sont réduits au minimum. Ils représentent 2 à 3% du prix de vente contre 7 à 8% dans l’immobilier ancien. La différence équivaut souvent au prix d’achat d’une belle voiture.

Les frais d’acquisition immobilière, communément appelés frais de notaire, sont composés de différents éléments :

- Les impôts et taxes, ou droits d’enregistrement, qui reviennent à l’Etat ou aux collectivités et représentent environ 80% des frais d’acquisition ;

- A hauteur de 10% des frais d’acquisition, les frais et débours (conservateur des hypothèques, inscription des garanties hypothécaires, frais de publication de vente, document d’urbanisme, extrait du cadastre, géomètre expert, syndic, etc.) ;

- Les émoluments du notaire sont réglementés et représentent 10% des frais d’acquisition.

La différence de frais entre l’immobilier neuf et l’immobilier ancien s’explique par des droits d’enregistrements moindres en faveur du neuf.